« InfoPalestine » Mars 2020

Revue de Presse Mars 2020

Presse, courriels et déclarations

1er Mars : Israël-Palestine, un plan de guerre, un plan de haine ! Dans le monde de MM. Trump et Netanyahou, un voleur qui vous aurait extorqué 300 € et qui promettrait de vous en restituer 200, démontrerait sa grandeur d’âme. (Alain Gresh, Monde Diplomatique).

– « Pour l’État d’Israël, la défense des droits humains constitue une menace » (Omar Shakir, chercheur à Human Rights Watch, Le Monde)

– La FIDH se réjouit qu’Al-Haq reçoive le Prix des Entreprises et Droits Humains pour son travail de révélation et dénonciation des 112 acteurs économiques dans les Territoires Palestiniens Occupés. (FIDH)

– Déclaration de 50 anciens dirigeants européens qui appellent l’Europe à rejeter le plan américain et à prendre des mesures immédiates et efficaces pour contrer  la menace d’annexion et préserver un ordre international fondé sur des règles. (AFPS)

3 Mars : Alors qu’ils constituent 20% de la population d’Israël, les Palestiniens sont soumis à des discriminations croissantes dans tous les domaines de leur vie quotidienne. (Euro-Palestine)

5 Mars : La Coalition des Femmes Israéliennes pour la Paix rappelle qu’au cours de la guerre de 2014, 299 femmes de Gaza ont été tuées, 16 étaient enceintes, 142 familles ont perdu au moins 3 de leurs membres et 700 femmes se sont trouvées veuves. 500 000 habitants ont perdu leur logement. Une crise humanitaire imminente menace Gaza. (Sabeel)

– Les israéliens avaient le choix entre la peste et le choléra : ils ont choisi la peste. Mais le choléra n’a pas fait de mauvais scores. Seule question en suspens : Netanyahou va-t-il pouvoir faire voter une loi lui procurant l’immunité ?

7 Mars : Vers un schisme du judaïsme ? Non ! Tous les Juifs ne sont pas pro-Netanyahou. La communauté juive américaine s’émancipe d’Israël. 14 grandes organisations juives américaines ont déclaré que la loi sur l’État-Nation du peuple juif met fin à « ce qui définit une démocratie moderne » (Sylvain Cypel, Télérama)

8 Mars : Le 8 Mars, journée Internationale de la Femme. Depuis le début de l’occupation, plus de 10 000 Palestiniennes ont été arrêtées et détenues par les forces d’occupation israéliennes. Aujourd’hui 43 Palestiniennes sont détenues dont 16 mères, 8 sont blessées, 12 malades et 4 détenues administratives sans inculpation ni jugement. (Addameer)

10 Mars : La violence des colons contre les Palestiniens est devenue une routine, entièrement soutenue par la politique officielle d’Israël qui dans la plupart des cas n’a pas tenté d’appréhender les coupables. Les Marches du Retour à Gaza ont été durement réprimées : 200 personnes ont été tuées ; 8 000 blessées dont 1 500 mineures, 155 ont été amputées, 27 personnes paralysées, 21 ont perdu un œil et une a perdu les 2. Fin 2019, Israël détenait 4 544 Palestiniens pour des raisons sécuritaires dont 186 mineurs et 4 détentions administratives et, pour coronavirus, toutes les visites sont interdites. (Suhair Abdi, B’Tselem)

– Le 25 avril 2020, la 3èmejournée mondiale de Boycott-Puma se développera dans plus de 20 Pays avant l’assemblée des actionnaires de Puma. (BDS).

12 Mars : L’initiative « commune de Plaidoyer » engage des mouvements de jeunes pour distribuer des plants d’oliviers  à des paysans palestiniens, parrainés par des jeunes du monde entier pour «garder vivant l’Espoir » (Sabeel)

– L’Autorité Palestinienne déclare l’État d’Urgence de 30 jours dans l’ensemble de la Cisjordanie à la suite de la confirmation de 20 cas de Covid-19 dans un hôtel de Bethléem. (Sabeel)

– « La Liste Unifiée » est maintenant le seul représentant légitime des 1,5 millions de citoyens palestiniens d’Israël. Dans ces élections, l’amour a vaincu la haine en valorisant une alternative politique fondée sur l’espoir. (AFPS)

– Dans la Vallée du Jourdain, des colons et des troupes de l’armée israélienne ont continué à chasser des bergers palestiniens des pâturages d’où il n’y a aucune raison de le faire. (Adam Keller)

– Netanyahou a envoyé une délégation à Washington pour former avec l’administration de Trump, un plan de bataille contre la CPI. B’Tselem par contre pense que la CPI a compétence en Palestine et doit ouvrir une enquête sur les crimes de guerre commis par Israël, contre les Palestiniens. (Hagai El-Ad)

13 Mars : A Gaza, 8 000 jeunes hommes ont été rendus handicapée à vie par les tirs des Snippers israéliens. Ces tireurs sont des chasseurs qui y trouvent de la fierté !! Ils sont notre honte à tous. (Gidéon Levy, Haaretz)

15 Mars : Le procès de Benjamine Netanyahou, inculpé pour corruption, malversation et abus de confiance dans 3 affaires, est reporté de 2 mois face aux craintes de propagation du coronavirus. (Le Monde et AFP)

17 Mars : 2 semaines après avoir déclaré suspendre « toute coordination de sécurité » avec Israël, l’Autorité Palestinienne est responsable selon Human Rights Watch de centaines d’arrestations et de tortures de Palestiniens pour des « délits » les plus insignifiants. L’Autorité d’Abbas est en proie à la corruption et fait le sale boulot de l’occupant en Cisjordanie. (Ramzy Baroud, Chronique de Palestine)

19 Mars : Angela Davis, Leader américaine des droits civiques, a déclaré « Les Palestiniens servent d’inspiration dans les luttes contre le racisme et pour la liberté, refusant d’abandonner et d’accepter l’assujettissement permanent et l’injustice. (Comité National Palestinien BDS)

20 Mars : 50 Tests de détection et 100 masques pour 2 millions de personnes à Gaza, conséquence du blocus, alors que les Gazaouis redoutent la propagation du virus et prennent des mesures préventives. (Open Gaza)

– Les politiques israéliennes ne sont pas des pratiques séparées, mais bien, un système planifié et institutionnalisé visant à mettre en place un régime de domination et d’oppression systématique des Palestiniens où qu’ils vivent. Selon le Statut de Rome, c’est un crime contre l’humanité et c’est donc bien en tant que tel qu’il doit être combattu. (AFPS)

22 Mars : « Dans le cadre du droit qui s’applique à la Région » des soldats israéliens ont fait main basse sur des dizaines de milliers de shekels aux dépens des Palestiniens du village d’Az-Zawiya en Cisjordanie. (Gidéon Lévy)

24 Mars : Coronavirus : La Palestine confinée, subit de plein fouet les exactions de l’occupation israélienne : destructions de maisons, nouvelles routes interdites aux Palestiniens, arrestations, meurtres d’enfants, incursions toutes les nuits, dans les quartiers populaires de Jérusalem, Cisjordanie isolée du monde, restrictions à l’entrée de matériel et de personnel médical à Gaza… (AFPS)

– Le triste record de Nelson Mandela est battu ! Libérable depuis 20 ans, Georges Ibrahim Abdallah a entamé sa 36ème année de détention dans les prisons françaises, sous pressions étrangères (USA, Israël) sans équivalent. (Change.org)

25 Mars : Les autorités israéliennes doivent libérer tous les enfants palestiniens (186) détenus dans les prisons et les centres de détention israéliens à cause de l’extension du coronavirus. Au 19 Mars, 573 israéliens ont été testés positifs, 4 prisonniers palestiniens placés en isolation. (Média-Palestine)

– Dans un revirement inattendu, le général Gantz a capitulé devant Netanyahou… Il prend la présidence de la Knesset, ouvrant la voie à un gouvernement d’urgence sous l’autorité de « Bibi ». La capitulation du général Gantz provoque l’implosion de Bleu-Blanc. (Libération)

27 Mars : Un cordonnier palestinien d’Hébron lance la seule fabrique de masques de Cisjordanie. Avec l’aide d’un ami pharmacien, l’usine Zaghir (petit, en Arabe) fabrique 7 à 9 000 masques par jour, vendus 38 centimes d’Euros. (Média-Palestine)

28 Mars : A Gaza, les premières fissures apparaissent. 9 cas de contamination détectés au 26 mars. Tous prestement confinés. Mais la question n’est pas de savoir si l’épidémie se répandra à Gaza, mais quand ? Le 24 mars, 1 400 personnes s’entassaient dans des centres de quarantaine, mais Gaza est un cul de sac où les respirateurs et les ventilateurs risquent d’arriver bien tard. (Le Monde)

– Israël confisque des tentes destinées à la clinique du nord de la Cisjordanie, allant à l’encontre des principes humains et humanitaires fondamentaux. (AFPS)

29 Mars : Jean-Claude Chemier, l’ami de la Palestine, s’en est allé. Il a participé à nombre de combats au long court depuis son adhésion au Collectif 69 Palestine en 2004. (Collectif 69 Palestine)

30 Mars : « SOS-Palestine » Au 26 mars, 84 cas ont été détectés en Cisjordanie, 9 à Gaza, et un mort dans le village de Bidou. Pour aider le « Secours Médical Palestinien » vous pouvez passer par l’AFPS : Chèque à l’ordre de l’AFPS – 21 Ter rue Voltaire – 75011 Paris, en mentionnant au dos « SOS Palestine » (En donnant à SOS Palestine, vous bénéficierez d’une réduction d’impôts). (AFPS)

Revue de presse réalisée par Gaby M.