« InfoPalestine » Octobre 2020

Revue de Presse Octobre 2020

Presse, courriels et déclarations

1er Octobre : Un enfant Palestinien de 14 ans a été testé positif après avoir passé 2 jours en détention militaire israélienne. Il s’agit du 2ème cas confirmé. Nous plaidons pour le bien-être des enfants palestiniens détenus depuis le début de la pandémie du Coronavirus. (Defense for Children International)

– Les forces navales égyptiennes ont tiré sur des pêcheurs palestiniens. Ils en ont tué 2 et blessé un 3ème qu’ils ont arrêté. (Sabeel)

– Israël a prolongé son confinement national après que 9 000 nouveaux cas de coronavirus eurent été confirmés en un seul jour, fin septembre. (Sabeel)

2 Octobre : Wadi, 14 ans, élève à l’Alliance française de Bethléem a été arrêté arbitrairement par des soldats israéliens. (Plateforme des ONG pour la Palestine)

4 Octobre : Le soutien inconditionnel de la Maison Blanche à Netanyahou divise la communauté juive que Trump accuse de « ne pas assez aimer Israël. » (lemonde.fr)

5 Octobre : A Gaza, un mois de couvre-feu sanitaire aux conséquences économiques désastreuses, 70% des familles sont menacées d’insécurité alimentaire. Le revenu moyen actuel par jour ne dépasse pas 3 dollars. (Ziad Meddoukh, Middle East Eye)

– Un grand ami de Gaza, Philippe Nouveau, lui qui a initié le premier jumelage entre Gaza et Dunkerque et qui a mobilisé toute une communauté pour la coopération entre la Palestine et la France, est décédé. La Palestine ne l’oubliera jamais. (Palestine Solidarité).

6 Octobre : Les vandales antisémites qui se sont attaqués à un restaurant casher à Paris, ne seront jamais les amis de la Palestine. Notre combat est résolument antiraciste, contre toutes formes de racisme et jamais nous n’accepterons de le voir utiliser dans un tel contexte. (AFPS, UJFP)

7 Octobre : L’épouse de Maher al-Akhas a entamé à son tour une grève de la faim par solidarité avec son mari Maher arrêté le 27 juillet et condamné à la détention administrative sans inculpation ni procès. (Sabeel)

8 Octobre : Aujourd’hui, un tribunal administratif israélien a ordonné la démolition d’une toute nouvelle école palestinienne en Cisjordanie occupée. (Sabeel)

12 Octobre : Il est difficile de trouver des différences entre Donald Trump et Joe Biden en ce qui concerne l’occupation israélienne. Fin juillet, Joe Biden a ordonné le retrait de toutes références à « l’occupation israélienne » de ses programmes de campagne. Ce qui contredit la reconnaissance internationale de l’occupation illégale de la Palestine. (Chronique de Palestine)

– Le Japon, via l’Agence Japonaise de Coopération Internationale JICA, fournit une aide médicale très importante à la population de la Bande de Gaza. (Palestine Solidarité)

– La Haute cour de justice d’Israël a rejeté une pétition demandant l’interdiction des ventes d’armes (bombes à sous-munitions) à l’Azerbaïdjan. (Sabeel)

15 Octobre : En réponse à l’action en justice engagée par « Adalah » Centre juridique pour les droits de la minorité arabe en Israël, les autorités israéliennes suspendent à compter de ce jour et en raison de la pandémie, le gel provisoire des démolitions de maisons palestiniennes. Depuis le début de l’année 2020 Israël a démoli 112 constructions palestiniennes mettant 261 Palestiniens à la rue. (Sabeel)

17 Octobre : Le gouvernement israélien a cessé d’accorder des visas au personnel des HCR des Nations Unies pour les Droits de l’Homme, forçant les fonctionnaires détachés de cette agence à quitter le pays, créant une situation dangereuse concernant la défense des droits humains. (Euro-Palestine)

18 Octobre : l’AFPS a appris avec effroi l’attentat dont a été victime Samuel Patty, l’enseignant assassiné, et tient à exprimer tout son respect et tout son soutien à l’ensemble de la Communauté éducative. L’AFPS s’oppose à toute forme de racisme et rejette tout amalgame ou tentative de récupération qui viserait une partie de la population française. (AFPS)

19 Octobre : En Angleterre et au Canada, les militants pro-palestiniens viennent d’infliger un camouflet au Lobby israélien qui se trouve obligé de leur payer des dommages et intérêts « substantiels » (Euro-Palestine)

– Des colons israéliens d’Elon Moreh ont inondé les oliveraies des Palestiniens du village de Deir el-Harab, à l’est de Naplouse avec des eaux usées et des eaux des égouts, au moment même où ils préparaient la récolte des olives. (Sabeel)

20 Octobre : Israël a approuvé en 2020 plus de 12 000 nouveaux logements dans les colonies de Cisjordanie occupée « profitant du silence international et du soutien aveugle de l’administration Trump. » (RTBF)

24 Octobre : Pour Georges Ibrahim Abdallah manifestation devant la prison de Lannemezan. Liberté immédiate pour -Georges Ibrahim Abdallah ! Nous n’acceptons pas les ingérences des États étrangers dans notre justice, nous n’acceptons pas la condamnation à perpétuité d’un prisonnier d’opinion ! (AFPS)

27 Octobre : Un groupe de Juifs antisionistes a rendu visite au prisonnier palestinien Maher al Akhas, en grève de la faim depuis 95 Jours. (Ziad Meddoukh)

28 Octobre : L’administration Trump envisage de classer Amnesty International, ainsi que d’autres groupes de défense des droits humains, comme « antisémites » (AFPS)

– Dernier point d’Info de l’AFPS avant le reconfinement, Place Bellecour. L’accueil a été à peu près identique à l’habitude avec une sympathie plus appuyée de la part des jeunes. Nous avons pu remettre près de 400 documents, sans compter les échanges. (AFPS-Lyon)

30 Octobre : Des soldats israéliens, sous l’autorité de la Haute Cour de Justice, ont scellé une pièce dans un appartement de 3 pièces où vivent Suheila Abu Bakr et ses 8 enfants de 2 à 19 ans. (Amira Hass, Haaretz)

31 Octobre : Artistes palestiniens et ONG culturelles de Gaza appellent à la solidarité en cette période de détresse mondiale. Il est troublant que certains artistes internationaux soient toujours programmés à Tel Aviv-Apartheid. Nous les exhortons à annuler leurs engagements et à faire preuve d’une solidarité significative avec les opprimés. (Pétition UPDATE + de 500 000 signatures)

– Lorsque l’accès à leurs terres est bloqué par la violence des colons ou les règles de l’Administration civile, les Palestiniens se sentent abandonnés par l’A.P.. Et c’est ainsi qu’Israël élargit le fossé et le sentiment d’aliénation et de méfiance entre citoyen Palestinien et Autorité Palestinienne. (Haaretz)

Revue de presse réalisée par Gaby M.